NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pologne ; condamnation pour « aide à l’avortement »

Une militante féministe, Justyna Wydrzynska, qui avait fourni des pilules abortives à une femme victime de violences conjugales a été condamnée par un tribunal de Varsovie à huit mois de travaux d’intérêt général à raison de 30 heures par mois. Poursuivie depuis avril 2022, elle encourait jusqu’à trois ans de prison mais a bénéficié d’une large mobilisation en sa faveur. L’association qu’elle dirige, Abortion Dream Team, lutte pour la légalisation de l’avortement pour toutes. Car si dans ce pays donner des informations sur l’IVG n’est pas illégal, par contre l’avortement reste interdit, sauf en cas de viol, d’inceste ou de mise en danger pour la vie de la mère. Et même en cas de malformation grave du fœtus, il reste quasi impossible. Quant au gouvernement de droite polonais, dirigé par le parti Droit et justice, il est très lié à l’Église catholique et résiste bec et ongles à la légalisation de l’IVG.