NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni : Human Rights Watch dénonce les conditions d’accueil des demandeurs d’asile

Humidité, moisissure, rats… Le Royaume-Uni accueille les familles de demandeurs d’asile avec enfants dans des hébergements provisoires dans des conditions « inhumaines » et inadaptées, dénonce l’ONG Human Rights Watch dans un rapport qui vient de sortir. Dans ce texte, l’ONG et une autre organisation de défense des droits humains, Just Fair, concluent que ces conditions terribles résultent d’un « échec de longue date » des politiques publiques. Pour sa rédaction, elles indiquent avoir interrogé plus de 50 demandeurs d’asile, dont 27 enfants, vivant ou ayant récemment vécu dans des hébergements temporaires. Nombre de familles ont indiqué qu’elles ont dû y passer des mois, parfois même plus d’un an, malgré l’objectif proclamé du gouvernement que les familles avec enfants rejoignent un hébergement plus pérenne dans les 19 jours. Le rapport souligne les difficultés soulevées par les demandeurs d’asile – manque d’espace, humidité, moisissure, présence de nuisibles – mais aussi difficultés à se nourrir sans pouvoir faire la cuisine et à scolariser les enfants, qui ne peuvent s’inscrire immédiatement dans les écoles. « L’hébergement inhumain et inadapté de personnes qui cherchent à être en sécurité n’est jamais acceptable, et certainement pas dans la sixième économie mondiale », a déclaré Yasmine Ahmed, directrice Royaume-Uni chez Human Rights Watch. Et la situation des demandeurs d’asile n’est guère meilleure de ce côté-ci de la Manche.