NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Israël : les idées anti-occupation se diffusent lentement

« Refuser Solidarity Network », le réseau de solidarité avec les refuzniks, ces Israéliens qui refusent de répondre aux ordres de conscription dans l’armée d’occupation, a publié un communiqué soulignant la progression de ses idées dans la société israélienne. Il indique par exemple que ce sont des membres du réseau, en collaboration avec ceux de l’organisation « Mesarvot » (Refus de servir l’occupation) et des « Mères contre la violence » qui étaient en tête d’une manifestation organisée la semaine dernière devant le domicile de la députée d’extrême droite Simha Rotman. De même, samedi 12 août, les « Mères contre la violence », qui militent désormais en faveur du soutien aux refuzniks et à leur famille, dont le nombre ne cesse de croitre, ont mené le cortège lors de la manifestation centrale pro-démocratie à Tel-Aviv. Elles ont brandi une banderole proclamant « Faites sortir les soldats des territoires occupés » et derrière elles ont défilé des milliers de personnes. Des signes encourageants qui montrent qu’une partie au moins des Israéliens commencent à prendre conscience du lien qui existe entre la lutte contre l’occupation des territoires palestiniens et la défense des droits démocratiques.