NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Aux USA : une grève victorieuse qui en appelle d’autres

Commencée fin septembre, la grève des travailleurs de l’automobile aux USA s’est achevée la semaine dernière. Après Ford et Stellantis, les patrons de General Motors ont fini par lâcher. Les travailleurs des trois grands groupes automobiles américains ont mené une grève coordonnée durant six semaines et arraché 25 % d’augmentation en moyenne sur quatre ans – et jusqu’à 150 % pour les plus bas salaires. En plus des salaires, les grévistes ont obtenu la revalorisation des pensions, la titularisation de travailleurs intérimaires et des embauches (5 000 chez Stellantis et l’ouverture d’une usine de batteries chez Ford). C’est la force des 45 000 salariés en grève qui a fait plier le patronat.