NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Inde : Emmanuel Macron chez l’ultra-nationaliste Modi

Le pays célèbre la 75e édition du Jour de la République, l’équivalent local de la fête nationale. En invité d’honneur Emmanuel Macron qui l’an dernier avait convié le Premier ministre, Narendra Modi, à participer à Paris aux célébrations du 14 juillet. Cette visite apparaît surtout comme un appui non équivoque au Premier ministre indien, nationaliste hindou fanatique, engagé dans une campagne en vue des élections législatives d’avril prochain. Il a d’ailleurs lancé sa campagne en grande pompe le 22 janvier en inaugurant un temple à la gloire du dieu Rama. Un symbole de sa politique nationaliste hindouiste, sur un site autrefois occupé par une mosquée et dont la destruction avait déclenché, en 1992, de violentes émeutes religieuses et fait plus de 2 000 morts, en majorité musulmans. Cette initiative a été perçue comme une nouvelle preuve de la volonté de Modi d’écraser la minorité musulmane du pays – et les autres au passage. Mais tout à sa pseudo-stratégie indo-pacifique, Macron ignore superbement la situation des droits humains dans le pays.