NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La « réponse complète et profonde » à la colère des quartiers et banlieues populaires se fait attendre

Trois mois près la mort de Nahel et le coup de colère des quartiers et banlieues populaires, la « réponse complète et profonde », promise pour la rentrée par Emmanuel Macron en Conseil des ministres se fait attendre. Élisabeth Borne a chargé la quasi-totalité des ministres (ville, intérieur, justice, éducation, sport, culture, écologie) d’élaborer des propositions. On en connait quelques-unes. Ainsi la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, propose de développer les activités et les clubs de sport dans les banlieues et de conforter le lien entre sport et emploi. Sa collègue de la Culture, Rima Abdul Malak, veut renforcer la culture des jeunes de milieux défavorisés, élargir les horaires d’ouverture des médiathèques et consacrer quinze minutes de lecture par jour à l’école « pour le plaisir », sans toutefois contraindre les établissements par « une décision venue d’en haut ». On ne connait pas encore ce que proposent les autres ministres, mais cela risque d’être de la même eau. Encore une opération de communication et des emplâtres sur une jambe de bois en lieu et place d’une politique capable d’améliorer la situation sociale, économique et humaine dramatique dans laquelle vivent des millions de jeunes et leurs familles.