NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Défense de la biodiversité : Élisabeth Borne égale à elle-même

La Première ministre vient de dévoiler la troisième étape de sa « stratégie nationale biodiversité ». Comme les deux précédentes, elle ne risque pas de laisser un souvenir inoubliable. D’abord des phrases fortes : « L’effondrement de la biodiversité est si fort, si rapide, si généralisé qu’une sixième extinction menace. […] En un mot, l’effondrement de la biodiversité est une menace existentielle pour nos sociétés. Nous devons l’endiguer rapidement et inverser la tendance fortement. » Puis des mesures riquiqui : verdir les cours de récréation des écoles, planter des haies et des arbres, restaurer les prairies… Mais rien, par exemple, pour interdire les pesticides ou arrêter de subventionner les activités polluantes, industrielles, agricoles et de service. Pas de quoi endiguer l’effondrement de la biodiversité et éviter une sixième extinction.