NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Éric Dupond-Moretti relaxé : la justice bonne pomme

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a été relaxé par la Cour de justice de la République dans le procès au cours duquel il était jugé pour prise illégale d’intérêts pour avoir poursuivi de sa vindicte des magistrats auxquels il avait eu affaire lorsqu’il était avocat. Pour le blanchir la Cour a tenu un raisonnement un peu particulier : il y a bien eu dans les faits une « prise illégale d’intérêts » mais elle n’était pas intentionnelle. Bref, le garde des Sceaux, mal conseillé par son entourage, s’est mis dans l’illégalité, sans le savoir, à l’insu de son plein gré. Il y a plus qu’à y croire. Il faut dire que le tribunal – formé de trois magistrats professionnels et de douze parlementaires – est généralement clément à l’égard des ministres ou anciens ministres qui comparaissent devant lui. Ils sont tous du même monde. Les copains d’abord.