NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gaza : 70 % des habitations et la moitié des bâtiments ont été endommagés ou détruits

Dans une enquête qu’il vient de publier, le quotidien économique américain The Wall Street Journal, peu suspect de sympathies pro-palestiniennes, estime que 70 % des 439 000 habitations et environ la moitié des bâtiments de la bande de Gaza ont été endommagés ou rasés. Le quotidien indique que les structures détruites incluent des églises byzantines, des mosquées anciennes, des usines, des immeubles résidentiels, des centres commerciaux, des hôtels de luxe, des théâtres et des écoles. De plus, les infrastructures essentielles telles que l’eau, l’électricité et la santé sont « irréparables ». Sur les 36 hôpitaux en activité avant la guerre, seuls huit sont désormais opérationnels et accueillent des patients. Plus des deux tiers des écoles ont été endommagées, et de nombreuses zones agricoles, telles que les vergers et les serres, ont été « complètement détruites ». Par ailleurs, selon une estimation d’organisations humanitaires, il faudra au moins un an après la guerre pour déblayer les décombres, et entre sept et dix ans pour reconstruire les habitations détruites. Autant dire que pour les Gazaouis, qui comptent déjà plus de 21 000 morts et 56 000 blessés, la fin du cauchemar n’est pas pour demain.