NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Grève aux urgences de la Pitié-Salpêtrière : ça paie !

Mardi dernier, l’équipe de jour des urgences de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, à Paris, a fait grève pour plus d’effectifs et de moyens. La direction de l’hôpital, qui a commis l’erreur de sous-estimer la colère des employés, n’avait même pas préparé le service minimum ni assigné les agents ! Ceux-ci ont marqué le coup et ils ont eu raison. Après un jour de grève, ils ont obtenu « l’affectation » de plus de personnel aide-soignant et infirmier dans le service, et quelques rustines côté matériel : audits sur le matériel et les besoins, « prêt » de brancards en attendant d’en avoir des neufs, renouvellement d’une imprimante… Bref, un début, et tous restent mobilisés pour contraindre la direction à tenir ses engagements, et remettre le couvert si nécessaire ! Étant donné le ras-le-bol dans tous les services, et d’autres grèves dans des services hospitaliers, comme en réa à l’hôpital Tenon à Paris, ou encore aux cuisines de l’hôpital Paul Guiraud à Villejuif, la colère aurait intérêt à se transformer en un mouvement d’ensemble !