NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Marseille : violences policières, suite mais pas fin

À Marseille, des policiers du Raid ont été placés en garde à vue à l’Inspection générale de la police nationale après la mort d’un livreur de 27 ans, Mohamed Benriss, lors des émeutes en juillet. Il avait été retrouvé en arrêt cardiaque dans le centre-ville. Ce père de famille de deux enfants circulait en scooter en marge des émeutes lorsqu’il a été touché au thorax par un tir de lanceur de balles de défense. Selon une source policière, les membres du Raid auraient confirmé le tir à leur hiérarchie. Plusieurs autres policiers ont également été convoqués mardi afin d’être entendus en qualité de témoins, a précisé le parquet de Marseille. Et si, pour l’instant, Darmanin n’a pas manifesté officiellement sa solidarité avec les flics tabasseurs, comme il avait fait il y a quelques semaines, il a tenu cependant à se rendre dans un commissariat marseillais, officiellement pour féliciter les fonctionnaires pour une saisie de cannabis, mais plus prosaïquement pour les assurer de sa compréhension « de manière informelle ».