NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Perpignan (Pyrénées-Orientales) : un policier municipal condamné pour violence

Un policier municipal a été condamné pour violences à six mois de prison avec sursis et deux ans d’interdiction d’exercer par le tribunal correctionnel. Les faits s’étaient produits en juin puis décembre 2023. Cette dernière scène avait été filmée par un riverain du quartier Saint-Mathieu, puis diffusée par Mediapart, entraînant l’ouverture d’une enquête par le parquet. On y voyait un adolescent interpellé et menotté, après avoir été surpris lors d’une transaction de drogue. Lors de son interpellation, le policier l’avait violemment poussé et sa tête avait heurté les barreaux d’une fenêtre. Lors de l’audience, le policier, un ancien militaire, avait reçu le soutien de ses collègues et de sa hiérarchie. Et, encore une fois dans ce genre d’affaire, le tribunal a décidé que cette condamnation ne sera pas inscrite à son casier judiciaire pour ne pas nuire à sa carrière. Selon que vous serez flic ou jeune de banlieue, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir…