NPA Révolutionnaires

Nos vies valent plus que leurs profits
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rachats d’actions : ça peut rapporter gros

Certaines grandes entreprises profitent de leurs profits record pour racheter leurs propres actions, les annuler ensuite et faire ainsi automatiquement monter leur cours en Bourse pour le grand bonheur des actionnaires. On estime qu’entre le début de l’année et la fin septembre elles ont dépensé 23,3 milliards d’euros pour procéder à ces rachats. Un montant équivalent à ceux enregistrés en 2021 et 2022. En tête, selon Les Échos, TotalEnergies (5,7 milliards d’euros) suivi de BNP Paribas (3,5 millards), Axa (1,6 milliard), LVMH (1,5 millard) et Stellantis (1,2 milliard). Bien entendu, cette pratique ne rapporte rien aux salariés. Mais Macron a promis d’y mettre bon ordre. Le 22 mars dernier il déclarait à la télévision qu’il allait obliger les grands patrons à verser « une contribution exceptionnelle » à leurs salariés pour que ces derniers puissent eux aussi profiter de l’aubaine. Et depuis… rien. Le projet de budget de 2024 qui vient d’être adopté ne contient aucune mention d’une telle mesure. Un oubli ?